Forum Oléronais de Kitesurf

Forum des kitesurfeurs de l'île d'Oléron. Ouvert à tous
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ERIC

avatar

Messages : 1262
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : LE CHATEAU D \'OLERON

MessageSujet: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Dim 7 Sep - 13:01

D 'abord une remarque, au regard des règles de navigation côtière, des recommandation du CNK , et par conséquent au regard de ce que pourrait interpréter les assurances en cas d'incident, naviguer à 300m des côtes voir jusqu'à 3 km des côtes n'est pas considéré comme dangeureux. En tous cas pas plus que de naviguer dans les flaques du bord en dehors des zones spécifiques de pratiques, ou dans les zones "tolérées" d 'ailleurs ... Ce n est quelques fois pas faux ... surtout lorsque l 'on retombe de haut et que le seuil parfois rocheux n 'est pas loin).
je me pose donc les questions suivantes: A quelle repère de la côte sont mesurées ces distances ? S'agit-il comme c'est le cas pour le plan d 'occupation des sol, à partir d'une mesure faite à marée basse ? dans ce cas par quel coef cherry ? Est ce une mesure relative au coef du jour? Comment sont considérées les flaques au regard de la réglementation côtière?...
Si quelqu 'un a des réponses précises ça m 'interesse je vous direz plus tard où je veux en venir ...
Cependant, aucune réglementation précise n 'existe, à ma connaissance, sur un niveau de profondeur minimum pour pratiquer une activité nautique ( d'ailleurs dans ma salle d'eau il y a parfois des flaques et ...)


Dernière édition par ERIC le Lun 12 Jan - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oleronsurfkitefestival.fr/
ERIC

avatar

Messages : 1262
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : LE CHATEAU D \'OLERON

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Lun 29 Déc - 12:26

EXTRAIS DU CNK FFVL "Officiel !
Des travaux ont été menés courant 2007 par la direction générale de la Mer et des Transports, mission de la Navigation de plaisance et des Loisirs nautiques pour moderniser la réglementation sur les navires de plaisance à usage personnel et de formation de longueur de coque inférieure à 24 mètres.

Le texte de l’arrêté et ses annexes qui s’en sont suivi ont été publiés au Journal officiel daté du 8 avril 2008.
IL est donc d’ores et déjà applicable.

En ce qui concerne le kitesurf, l’arrêté du 11 mars 2008 modifiant l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires amène entre autre des modifications sur :

la limite de navigation des « planches à voile » et « planches aérotractées »
le matériel de sécurité
Outre la définition amenée au kitesurf, " planche aérotractée (kitesurf) : quelle que soit la longueur, flotteur sur lequel le pratiquant se tient en équilibre dynamique et dont la propulsion est assurée par une aile aéromotrice " voici les points importants que chaque kitesurfeur se doit de connaître.

Limite à la navigation

Les planches à voile et aérotractées effectuent une navigation diurne à une distance d’un abri n’excédant pas 2 milles. (Abri : « tout lieu où le navire peut soit accoster soit mouiller en sécurité ».)

Matériel obligatoire

Les planches à voile ou aérotractées effectuant une navigation à moins de 300 mètres de la côte ne sont pas tenues d’embarquer de matériel de sécurité. Au-delà de 300 mètres de la côte, l’équipement obligatoire est composé de :

1 équipement individuel de flottabilité par personne,
1 moyen de repérage lumineux.
Le pratiquant choisit l’option la plus adaptée parmi ces équipements :

Équipement individuel de flottabilité (EIF) :

« Aide à la flottabilité » (50 newtons)
« Gilet de sauvetage » (100 newtons ou plus)
Ces équipements sont conformes à la directive sur les équipements individuels de prévention de la noyade en présentant un marquage ou approuvés ou Marine marchande française.


« Combinaison de protection » Portée en permanence, cet équipement protège le torse et l’abdomen, et présente une flottabilité positive jusqu’à 2 milles d’un abri
Moyen de repérage lumineux : il doit être assujetti à chaque équipement individuel de flottabilité ou porté par chaque personne à bord.

Il est conjointement rappelé (article 240-3.10) la stricte nécessité d’appliquer pour les articles qui nous concernent le Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM)

Pièces jointes :

Fiche « loisirs nautiques en mer » produite par la direction générale de la Mer et des Transports
Annexes de l’arrêté du 11 mars 2008 modifiant l’arrêté du 23 novembre 1987 relatif à la sécurité des navires
Pièce jointe Taille
Annexes D240.pdf 752.82 Ko
loisirs_nautiques_en_mer.pdf 231.31 Ko"



Site officiel de la fédération Française de Vol Libre – agrément ministériel du 4 décembre 1974 N° 75S131
4 rue de Suisse – 06000 Nice – tél : 04 97 03 82 82 – fax : 04 97 03 82 contact - plan du site - mentions légales


Dernière édition par ERIC le Mar 30 Déc - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oleronsurfkitefestival.fr/
Bertrand

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 22/11/2008
Age : 42
Localisation : SAINTES

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Lun 29 Déc - 13:23

Si je comprend bien, nous devrions être équipés d'un GPS pour connaître notre position pour ne pas dépasser les 300 m ou être en permanence équipés du matériel de sécurité.

Existe t'il un moyen de repérage lumineux portable et pas encombrant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ERIC

avatar

Messages : 1262
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : LE CHATEAU D \'OLERON

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Lun 29 Déc - 16:56

Non, c est le contraire Bertrand!
Car dans les 300m tu es sensé navigué à 5nds perpendiculaire à la plage... (cf les lois maritimes), dans l 'absolu, ton gps pourrait te servir à contrôler ta vitesse et ta direction...
Cependant au-delà des 300m et jusqu 'à 2 miles nautiques, soit plus de 3km, tu dois au moins être muni d'une combi flottante (standard sup à 50 newton) et d 'un lycra fluo, si tu veux être dans la réglementation. Ce qui ne sinifie pas nécessairement que tu soies en sécurité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oleronsurfkitefestival.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Ven 6 Fév - 10:27

Source Kitesurf.fr :
(lecture de l'arrêté NOR DEVT0802926A)

Article 240- 3.14

Caractéristiques des moyens de repérage lumineux

 Le moyen peut être du côté de la personne tombée à l'eau, assujetti au dispositif de repérage flottant
équivalent à la bouée fer-à- cheval, ou au contraire être un faisceau de recherche à bord. La règle privilégie
Sans l'imposer un moyen apte à marquer une zone la plus restreinte possible de recherche d'une personne en
Difficulté, qu'elle soit tombée à l'eau ou sur son embarcation, car la solution du faisceau de recherche depuis le
Bord (lampe ou projecteur sur les plus grosses embarcations) est plus hasardeuse, bien que toujours possible si
Le chef de bord la choisit.

 Une lampe étanche flottante de bonne qualité répond à ces exigences. Les lampes à éclat à diodes sont
Particulièrement recommandées en raison de leur autonomie et de leur fiabilité.

 Il n'y a pas de durée minimale d'éclairage. Le matériel choisi par le chef de bord devrait avoir la plus
Grande autonomie possible pour augmenter les chances de repérer la personne en difficulté, même après
Plusieurs heures à attendre une assistance.

A la Manille, Alain a une petite loupiote fonctionnant avec 2 piles AA. 30 euro
Pas trop grande il reste quand même à la caler quelque part entre le leash d'aile, le coupe ligne et le GPS pour ceux qui font de la longue distance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Ven 6 Fév - 15:13

Il y a ça aussi en achat groupé, ça pourrait le faire... enfin... si c'est comme les pompes...
http://www.marinefx.com/index.php?page=shop.product_details&flypage=shop.flypage&product_id=240&category_id=20&manufacturer_id=0&option=com_virtuemart&Itemid=1
Revenir en haut Aller en bas
ERIC

avatar

Messages : 1262
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : LE CHATEAU D \'OLERON

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Ven 6 Fév - 19:23

oui ça peut être tout à fait adapté aux sessions éloignées qui se déroulent avant la nuit tombante. En attendant, le lycra fluo (de certaines couleurs rouge orange jaune vert) a quand même son intérêt en plein jour.

Le top serait qd même de pouvoir carrément rider de nuit en pleins phares, à condition de se mettre en codes en croisant un autre rider sur l'eau...Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oleronsurfkitefestival.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Ven 6 Fév - 19:37

Apparament ça se voit bien de jour, un peu le même éclat que le CD en plein soleil...
Faut savoir si le simple fait d'avoir une aile flashy peut suffir... a condition de pas avoir tout largué...
Revenir en haut Aller en bas
ERIC

avatar

Messages : 1262
Date d'inscription : 27/03/2008
Localisation : LE CHATEAU D \'OLERON

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Sam 7 Fév - 19:01

sinon les signaux sonnores ont aussi leur utilité (cf le Titanic)
http://www.notikia.com/fr/equipement-de-securite/avertisseur-sonore/sifflet-sauvetage.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oleronsurfkitefestival.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Sam 7 Fév - 19:37

J'ai mon sifflet de foot (sans bille et 100% plastique donc il fonctionne meme plein d'eau)accroché au harnais au cas ou, jamais servi mais pas un luxe en cas de grosse galère...
Revenir en haut Aller en bas
Whiterasta

avatar

Messages : 691
Date d'inscription : 29/03/2008
Localisation : Bassin de Marennes Oléron_Côte Charentaise

MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Lun 9 Fév - 14:54

OK Dac
W.R.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   Lun 9 Fév - 15:26

Vous allez investir vous dans un dispositif?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexions sur la sécu de 300m à deux miles marins des côtes (c'est à dire plus de 3km
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» [A vendre] - Chrysler 300M à 4 300 €.
» 300M 3.5L GPL
» Belles réflexions !
» [ Rappel Constructeur ] Chrysler 300M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Oléronais de Kitesurf :: TECHNIQUES GLISSES AEROTRACTEES :: La sécurité et règles de pratique-
Sauter vers: